Porte-clés mural Zelda. [Bricolage Geek.]

Porte-clés mural Zelda

En attendant de recevoir l’intégralité des décos que j’ai commandé sur Aliexpress pour vous les présenter, je continue de créer quelques bricoles pour agrémenter ma pièce geek au gré de mes envies. Aujourd’hui, et même si l’idée de base n’est pas mienne, je voulais vous montrer le porte-clés mural Zelda que je me suis fabriqué. On en trouve quelques-uns sur la toile, mais je souhaitais aller un peu plus loin, et il fallait, comme à l’accoutumée, qu’il soit dans le même esprit que le reste.

Avant toute chose, il m’a fallut choisir l’image que j’allais utiliser. Une petite capture d’écran faite avec un émulateur, un coup de Photoshop, et hop, c’est parti !

Porte clés mural Zelda
En sus des modifications, j’ai du l’éclaircir car le rendu à l’impression était trop sombre.

Les étapes suivantes, si vous lisez mon blog de temps à autre, vous les reconnaitrez facilement, puisque c’est du simple collage sur bois.
Pour nuancer les choses, cette fois-ci je n’ai pas peint ma planche de bois, mais je l’ai cirée, avec un restant de cire d’antiquaire de chez Libéron que j’avais acheté pour rénover des enceintes. Passer cette étape, le procédé est identique aux affiches que j’avais déjà faites, à un détail prêt : Je n’ai pas cherché à parfaitement aplanir l’image, histoire de conserver quelques plis qui se forment au collage et qui rappels assez bien la texture d’un bois ancien.
– Découpage de l’image imprimée avec une imprimante laser.
– Encollage de la planche de bois avec de la colle à bois vinylique appliquée au pinceau.
– Collage de l’image et pressage pendant 5H environ, face imprimé en dessous.
– Passage en 4 couches (au lieu de 2) d’une protection pour meubles peints de chez Libéron au rouleau à laqué pour obtenir l’effet désiré.

Arrivé à ce stade, j’aurais pu m’arrêter là, mettre les crochets, l’accroche murale et terminer. Seulement, vous vous en doutez, ça ne me suffit pas. Je le veux plus rétro que ça, et ça tombe bien, car j’ai encore deux trois idées en réserve pour qu’il soit plus raccord avec la déco de ma pièce geek.

Pour la prochaine étape donc, j’ai cerclé le contour du porte-clés avec de la corde, et parce que je n’ai encore jamais fait ça, j’ai au préalable effectué un test sur une chute de bois, histoire de voir si le rendu était propre… et c’est le cas !

Porte clés mural Zelda
La corde tiens bien, le test est concluant.

Le procédé est très simple : un peu de colle vinylique appliquée au doigt sur le tour du cadre, de la corde tendue au maximum, et on appui gentiment à la fin pour que tout soit bien plaqué.
Attention à bien doser la quantité de colle : S’il en manque, la corde ne tiendra pas, et s’il y en a trop, ça fera des pâtés fort peu esthétiques.

Avant d’en faire de même sur mon porte-clés mural Zelda, j’ai au préalable teinté ma corde. N’étant pas expert en la matière, j’ai tout bêtement utilisé la même cire d’antiquaire que pour la planche de bois, ce qui a très bien fonctionné.

Porte-clés mural Zelda
Ca prend forme, je touche au but.

Maintenant que tout est sec, je n’ai plus qu’à pré-percer à l’emplacement des crochets, à les mettre en place, et à clouter l’accroche à l’arrière.

Une fois de plus ce n’est pas le bricolage du siècle, mais au moins je peux dire que mon porte-clés est original !

Porte-clés mural Zelda
Mon porte-clés Zelda est enfin terminé !

Link peut enfin récupérer la clef qui ouvre la porte et moi je peux enfin les accrocher sans risque de les perdre et de passer 10 minutes à chercher après.

Partagez et suivez le Vieux Geek

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.