Nouvelle installation domotique. [Amazon Echo.]

Echo Alexa
Echo Alexa

En 2013, je m’étais offert ma première box domotique, la Vera 3 de chez Micasaverde. C’était une petite révolution dans la maison, avec la possibilité de gérer via mon smartphone ou ma tablette les lumières ou prises de courant par exemple. Après quelques années d’utilisation, j’ai fini par tourner le dos à ce type de box que je trouvais au final assez mal fichue pour un usage quotidien, trop lente (vraiment très lente même), et, il faut le dire, un peu cher, car oui, chaque micro module (j’utilisais ceux de chez Fibaro) coute la coquette somme de 50€, et quand on souhaite équiper plusieurs points lumineux ou prises de courant, la facture grimpe très vite, surtout si à cela, on ajoute le prix de la box qui valait à l’époque environ 350€.
Bref, ça, c’était en 2013. Depuis, je n’ai cessé de suivre (de pas trop loin) les nouveautés dans le milieu, en espérant, un peu vainement il faut le dire, que le nombre de protocoles existants allait diminuer quelque peu (X10, Z-wave, Z-wave plus, Zigbee, EnOcean, RTS, IO, DIO, KNX, etc etc…).


A l’époque c’était le top ou presque, mais en 2020, ce type de box n’est, à mon sens, plus recommandable. La programmation des scénarios est obscure pour l’utilisateur lambda, l’interface logiciel est lourde, lente… très lente… et plante pour un oui ou pour un non (il faut absolument penser à sauvegarder sa configuration !). Bref, on vend tout mon matériel, et on test autre chose… de plus simple !

Je vais découper mon installation en plusieurs parties, et me concentrer à chaque fois sur un type d’appareil particulier. Ce sera plus lisible et simple à comprendre.

Pour lancer les hostilités, j’attaque donc avec Alexa, l’assistant vocal qui équipe les appareils Echo de chez Amazon.
Dans le monde des enceintes connectées, on retrouve Google, Amazon et… c’est à peut prêt tout, enfin, pour l’occident, la Chine en ayant aussi, mais elles sont spécifiques à son marché (et c’est bien dommage !). Je me suis tourné vers la solution proposée par Amazon, car c’est tout simplement la plus répandue, et parce qu’il fallait bien en choisir une des deux (bon, OK, c’est aussi parce que j’ai un compte Amazon Prime, c’est vrai…).

Echo Alexa
A l’occasion d’une promotion sur le site d’Amazon, j’ai décidé de commencer avec deux petites enceintes Echo DOT 3 vendues à 24.90€ chacune, histoire de voir ce qu’il était possible de faire avec, et parce que malgré les divers tests que j’avais pu lire ici et là, je reste toujours prudent : beaucoup de sites testent des appareils qui leurs sont fournis par les différents constructeurs…
je doute toujours de l’impartialité totale des tests. J’ai certainement tord (encore que non, des fois, c’est franchement visible) mais je tiens avant tout à me faire ma propre idée.
L’Echo DOT 3 n’est donc pas une enceinte haut de gamme, loin de là d’ailleurs ; néanmoins, elle permet une première approche du système développé par Amazon.
Question audio, elle se place au niveau d’une radio lambda, telle qu’on peut en trouver dans n’importe supermarché. Ca ne casse clairement pas trois pattes à un canard, mais ça reste audible, surtout si vous appréciez d’avoir une musique en fond sonore. Ce n’est pas spécialement sur cette caractéristique que je m’étalerai de toute façon.

Mais alors ? Pour la domotique ? Et bien là, c’est tout autre chose, le maitre mot est : simplicité !
Oui, c’est simple, vraiment très simple à utiliser, et la reconnaissance vocale d’Alexa fonctionne très bien (d’ailleurs, elle pardonne allègrement un cafouillage occasionnel).
L’offre en périphériques est littéralement gargantuesque ! Il y a pléthore de marques qui proposent des accessoires compatibles avec l’enceinte Echo. Le plus difficile est alors d’identifier ses besoins, et de limiter les marques différentes ainsi que les logiciels (sur smartphone) à utiliser.
Mon choix, après avoir passé au crible pratiquement tout ce qui se faisait, s’est porté sur des matériels Chinois des marques Xiaomi et Tuya.
Les deux sont relativement complémentaires d’ailleurs.

Echo Alexa Tuya
Dans un premier temps et pour moins de 13€, je me suis laissé tenté par cet adaptateur E27 de la marque Tuya. Il intègre le Wifi, puisque c’est par ce moyen que l’enceinte Echo communique avec et fonctionne avec une application utilisée par plusieurs autres constructeurs : Smart Life

Smart Life
Smart Life
Mon petit test du contrôle de cet adaptateur E27 de chez Tuya avec Alexa.

L’appairage se fait en moins de 30 secondes, et la skill Smart Life pour Alexa est bien évidemment disponible. Une fois fait, la création des scénarios est à la portée d’un enfant de 10 ans…
La communication entre l’enceinte Echo et l’adaptateur est extrêmement rapide (on est très loin de ce que faisait ma box Vera 3 !) et à moins d’avoir une patate chaude dans la bouche, Alexa comprend pratiquement toujours la demande. L’utilisation est tellement bien fichue que j’ai presque envie de retirer les interrupteurs… car oui, c’est la tout le problème : Les interrupteurs.
En effet, si par habitude vous venez à appuyer dessus, votre ampoule ne s’allumera pas, et si vous le laissez dans la même position fermée (donc circuit ouvert), vous ne pourrez plus allumer votre lumière avec Alexa. Il faudra alors remettre l’interrupteur en position et attendre quelques secondes avant d’avoir à nouveau le contrôle.
Rassurez-vous, il existe des solutions plus pratiques que cet adaptateur que j’ai utilisé dans mon salon pour faire un test, et qui a depuis trouvé sa place dans un luminaire sur pied pour lequel il est bien plus adapté.

Echo Alexa
Histoire d’agrandir la famille, et parce que les Echo DOT 3 m’ont convaincu, j’ai acquis deux Echo Show 5. Dans une chambre, c’est vraiment sympa, un vrai radio réveil 3.0.
Fire TV Stick Alexa
Le Fire TV Stick embarque Alexa et offre la possibilité -s’il est couplé avec une enceinte Echo- d’être commandé à la voix, sans avoir besoin d’appuyer sur la touche de commande vocale située sur la télécommande.

Après m’être quelque peu amusé, il est désormais temps de voir plus grand…
Toujours de chez Tuya, j’ai installé dans la cuisine deux micros modules pour la gestion de l’éclairage.

Echo Alexa Tuya
Il est possible de les brancher deux façons : soit directement dans le pot de l’interrupteur, si vous possédez le neutre dedans (la très grande majorité des foyers français n’ont pas le neutre dans l’interrupteur) soit, comme moi, directement dans le boitier DCL sur lequel est branché le luminaire. Cette solution est plus esthétique que l’adaptateur précédant, sachant que vous pouvez utiliser ces mêmes micros modules pour les prises électriques par exemple.

Echo Alexa Tuya
A savoir : Si la solution précédente ne vous convient pas, il existe aussi des interrupteurs avec module intégré et ne nécessitant pas d’avoir le neutre.

Mais alors, quid des interrupteurs ?
Et bien en admettant que vous supprimiez vos interrupteurs (alimentation directe de la phase à l’éclairage en reliant la phase et le retour phase), vous aurez la possibilité d’allumer ou d’éteindre la lumière soit en passant par l’application Smart Life ou Alexa depuis votre smartphone, soit par le biais de la commande vocale avec n’importe laquelle de vos enceintes Alexa, ou encore, en utilisant la télécommande fournie, permettant d’allumer ou d’éteindre votre lumière comme n’importe quel interrupteur classique.

Pour terminer la partie éclairage, je voulais vous présenter les ampoules Yeelight 1S de chez Xiaomi. Dans leur dernière version, ces ampoules sont capables de tenir la dragée haute à celles de chez Philips avec sa gamme Hue et ont l’avantage de fonctionner sans HUB. Que ce soit sur un réglage en blanc froid ou chaud, le rendu des couleurs est excellent. Si je devais faire un reproche à ces ampoules, ce serait sur la luminosité que je trouve forte quand elles sont réglées sur 5% de puissance.
La encore, il vous faudra installer l’application dédiée (soit Yeelight soit Xiaomi Home, sans oublier de laisser le paramètre régional sur « Chine »), encore qu’il soit théoriquement possible de les paramétrer avec Smart Life, avant de pouvoir les contrôler avec Alexa.

Echo Alexa Xiaomi Yeelight
Les possibilités sont nombreuses avec les Yeelight : De l’éclairage en couleur au mode musique en passant la fonction dimmable, Xiaomi nous livre là une ampoule connectée incontournable.
Si vous optez pour les ampoules Xiaomi Yeelight, prenez soin d’acheter les modèles Yeelight 1S qui sont les derniers sortis à ce jour.

Alexa permet de gérer pas mal de choses, y compris le chauffage, si votre thermostat est compatible avec, ce qui est le cas du NEST 3ème génération de chez Google.
Outre la facilité de régler le chauffage depuis une chambre ou n’importe quelle autre pièce ou une enceinte Echo est présente, le NEST permet aussi, depuis son application ou celle d’Alexa, de changer la température à distance.

Echo Alexa NEST
Avec une plaque noir en alu, le thermostat NEST rend bien mieux qu’avec le cache en plastique blanc fourni d’origine.
Mon petit test du thermostat NEST de 3ème génération contrôlé à la voix avec Alexa.
Amazon Echo sur Android
Pour aller un peu plus loin : Bien que l’arrivée de Echo Auto soit imminente, si vous avez un autoradio Android, il est préférable d’installer l’application Alexa dessus pour profiter des services Amazon dans votre véhicule, mais aussi pour gérer votre maison depuis n’importe où, ou presque. 😉

Je vais m’arrêter là pour cette partie, et je vous dis à bientôt pour la suite ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ou à me proposer d’autres choses sympa dans les commentaires. 😉

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Tweet 1

2 Comments

    • Salut Ruben. La sonde extérieure se branche sur ta chaudière compatible.
      Si elle est OpenTherm, elle servira également à réguler la température de l’eau chaude sanitaire (ECS).

      La sonde est donc indépendante de ton thermostat. Le thermostat seul (le NEST) ira chercher les infos sur la température extérieure via Internet, avec les approximations qui vont avec. Si tu as possibilité de mettre une sonde extérieure sur ta chaudière, surtout si elle est à condensation, je ne peux que te recommander de le faire oui.

      @+ 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.