Ma pièce geek. [Partie 01.]

Ma pièce geek

Voilà désormais un peu plus de 10 mois que nous avons emménagés, et autant de temps que je suis dans les travaux. La maison n’est pas terminée, mais j’ai parcouru pas mal de chemin et la fin se profile petit à petit ; je peux enfin m’atteler à réaliser un vieux rêve : me faire mon antre, ma pièce geek, juste pour moi.

Cette pièce geek -ou gaming room- se situe dans l’une des parties du sous-sol, les pièces du RDC et de l’étage ayant déjà des fonctions définies. La superficie n’est pas énorme (+/- 10m²), mais suffisante pour ce que je veux faire.
Partant de ça, j’ai une fois de plus voulu intégrer maximum de choses pour ne rien avoir qui traine au sol ou d’accrocher aux murs/ plafond, mais aussi et surtout pour optimiser au maximum l’espace.

La pièce du geek
Pleine de cartons et dans son jus, la voici la voilà.
La pièce du geek
Une fois débarrassé des cartons, je peux attaquer les travaux.

Pour réaliser la pièce geek « parfaite », il m’a fallut avant tout réfléchir à ce que je voulais faire dedans, car de cette réflexion, dépendent les travaux.

La liste des choses à faire :

– Déplacer le point lumineux central en applique pour en faire deux appliques aux deux extrémités de la pièce.
– Déplacer les deux prises de courant existantes et en ajouter deux autres à l’arrière.
– Supprimer la prise de téléphone et le câble qui va avec pour la remplacer par une prise RJ45 et un câble en Cat 7a qui sera relié au réseau de la maison (j’en parlerai dans un prochain article quand cette partie sera terminée).
– Passer du câble audio en 2.5mm² dans les murs pour mettre un mon ampli et enceintes en 5.1.
– Rendre le « plafond » un peu plus sympa.
– Passer un câble HDMI de l’avant jusqu’à l’arrière de la pièce pour mon vidéoprojecteur.
– Retaper et peindre les murs.
– Changer les plinthes (ce ne sont pas toutes les mêmes).
– Mettre une porte à cette pièce qui n’en a pas.
– Créer une aération passive vers l’extérieur pour éviter que les murs ne s’abîment.
– Pour le chauffage j’ai hésité, mais l’hiver passé il faisait vraiment bon au sous-sol ; je me contenterais donc d’un chauffage d’appoint lorsque ce sera (ou si c’est) nécessaire. Si je devais faire marche arrière, ce sera très simple, le tableau électrique se situant de l’autre côté du mur, tirer une nouvelle arrivée de courant ne nécessitera pas de travaux.

De plus, je me suis fixé comme objectif, d’utiliser au maximum les restes du chantier de la maison (j’ai une belle collection de pots de peintures entamés, des restes de câbles de différentes longueur, etc…) histoire de ne pas trop dépenser dans cette pièce qui restera malgré tout très secondaire, mon côté geek étant bien moins véloce à une quarantaine bien entamée, qu’il ne l’était à mes 15 ans.

Y’a du boulot à faire, mais rien de compliqué. Y’a plus qu’à ! 🙂

La pièce du geek
Première étape : le démontage de l’existant. Au revoir bel interrupteur à moitié caché derrière le placo…
Ma pièce geek
Le point lumineux a été modifié et les prises existantes ont étés déplacées. J’en ai également profité pour bouger légèrement l’interrupteur.
Ma pièce geek
La partie audio c’est fait, l’élec aussi, reste le câble HDMI pour lequel j’ai un choix à faire…

En cours de route, je suis tomber sur un os, ou plutôt un choix à faire…
Le câble HDMI que je veux intégrer va prendre un chemin comportant 4 angles à 90° et un à 45°. Dans les faits, pas de soucis, mais… bien qu’ayant opté pour un câble à la norme 2.1, donc compatible 8K, ce type de câble est amené à fortement évoluer dans le temps, et avec autant d’angles, il est peu probable que je puisse retirer le câble de sa gaine pour ensuite en faire passer un nouveau lorsque ce sera nécessaire…
C’est dur de me l’avouer, mais je pense que la solution la plus pérenne dans ce cas de figure est de faire du semi encastrer, ce qui implique donc une grande partie sous goulotte et d’encastrer le câble uniquement au niveau des prises. De cette façon je pourrais le changer si ça s’avère utile, et ça restera relativement discret, bien que dans l’absolu j’ai une sainte horreur des goulottes…

La pièce du geek
Derrière le meuble qui accueillera consoles et PC : prises réseau/ courant/ HDMI/ audio.

Le plafond d’origine était fait d’un lambris PVC que je trouvais… moche, tout simplement. J’ai donc tout arraché, et au fur et à mesure que je faisais du MAP, j’utilisais les restes pour boucher les interstices afin d’avoir une surface à peut prêt plane afin d’y mettre un enduit décoratif par la suite.
J’ai opté pour cette solution car avec une hauteur d’à peine 2.05m, si je met un revêtement autre ou du placo, je vais perdre suffisamment de hauteur pour que ça en devienne gênant.

Ma pièce geek
Inutile de chercher à le rendre parfaitement lisse, mais il faut au préalable boucher tous les interstices au MAP.

Maintenant que mon plafond n’a plus de trous, il est temps de penser à faire une porte à cette pièce. C’est tout bête, mais d’origine il n’y en a pas et le reste de la cave est accessible et visible ce qui n’est pas pratique.
J’ai utilisé une porte toute simple à 25€ qu’il a fallu raccourcir, la hauteur sous plafond de la cave n’étant pas la même que dans le reste de la maison…
Si vous avez détaillés les photos, vous vous êtes surement aperçus qu’une aération qui donne vers l’extérieur a fait son apparition. Une pièce ventilée, c’est une pièce ou la moisissure ne s’installe pas, et au sous-sol, comme il n’y a pas de VMC et que la fenêtre ne sera pas souvent ouverte c’était la seule solution viable. Restera à faire deux petites aérations dans la porte pour que l’air circule bien.

Ma pièce geek
Le problème en raccourcissant la porte, c’est que la poignée se trouve de facto plus basse.

J’en ai également profité pour retirer les plinthes. Il y avait deux modèles différents dans la pièce, et le tout était collé avec une tonne de silicone. Pour résumer, c’était pas jolie à voir.

Ma pièce geek
Les plinthes ne se posent jamais par dessus du papier peint… quant au silicone, pour moi, hormis le joint de la baignoire ou la douche, c’est ce que j’appel du cache misère…

Le gros du chantier touche à sa fin. Les murs sont enduits et prêts à êtres poncer, et une fois fait, il me restera les sous-couche/ peintures et l’enduit à faire ainsi qu’à poser les nouvelles plinthes et les appareillages.

Ma pièce geek
Je touche au but ! Après un gros ponçage il sera temps de mettre un peu de couleur.

Quand on en arrive là, forcément, on réfléchit à la déco.
Faire un thème pour la pièce (Les tortues ninja ? Mario Kart ? DBZ ?) ? Une pièce façon rétro futuriste ? Un truc avec des rubans LED dans tous les coins comme on en voit partout ? Ou une pièce tout ce qu’il y a de plus classique ? Et bien non…
Même si de réaliser un thème particulier m’aurait plu, ce genre de déco se doit d’être relativement épuré, hors, ce ne sera pas le cas car ma pièce geek sera remplie d’objets éclectiques.
Je vais donc m’orienter vers quelque chose qui me ressemble plus : un grand patchwork de tout ce que j’aime, tout simplement, et ce sera très bien comme ça.

D’ici là, je vous donne rendez-vous prochainement pour la suite (et fin) de cette pièce geek, car d’autres travaux prioritaires m’attendent et vont m’occuper durant une bonne partie du mois d’août.

La partie 2 de cet article, c’est par ici.

Partagez et suivez le Vieux Geek

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.