Les disques dur SSD premier prix. [Mon avis.]

Disque dur Goldenfir SSD SATA3

Il fut un temps ou je jouais énormément sur PC, mais dans la vie il y a parfois priorités et au jour d’aujourd’hui, le jeu sur ordinateur n’en est plus vraiment une. Mon PC est un antique i5 4460 couplé à 8Go de DDR3 et une simple Radeon RX550 4Go.
Même si pour les trois bricoles que je fais avec, il me suffit encore amplement, je dois admettre que les modèles récents embarquant des disques dur SSD ça a du bon… d’autant plus que mes disques mécaniques, bien que fonctionnant encore très bien, commencent à être sacrément vieux (11 ans chacun). Souhaitant gagner du temps sur le chargement de Windows et des différents logiciels, je me suis décidé à en changer. J’ai donc acquis et testé plusieurs modèles en SSD premier prix, histoire de voir ce que ça donne ; pour mon PC, mais aussi pour ceux de mon fils.

Un rapide récapitulatif des caractéristiques des PC de la maison plus tard, les recherches étaient lancées : Il me fallait d’un côté des SSD sur lesquels réinstaller Windows et les différents logiciels de chacune des 3 machines (je préfère toujours repartir sur une installation propre), et de l’autre, des disques durs mécaniques pour l’archivage et l’installation de logiciels moins importants. Question HDD, je suis resté chez Seagate en prenant des modèles Barracuda de 1, 2, et 4To.

Au regard de mes antiquités dont la vitesse ne dépassait pas les 75 Mo/s en lecture et 38 Mo/s en écriture, le changement fut radical…

Disque dur Crucial SSD SATA3 BX500
Disque dur SSD Crucial en SATA 3

En ce qui concerne mon PC, j’ai opté pour un SSD de 240Go en SATA 3 6Gb/s de chez Crucial, sur lequel j’ai installé Windows, Photoshop et quelques autres logiciels. La partie stockage quant à elle, est assurée par un Seagate Barracuda de 4To.
Pour la somme de 29€, ce disque est donné pour des débits de transfert de 540 Mo/s en lecture & 500 Mo/s en écriture. A condition d’être branché sur un port en SATA 3 évidemment.

Disque dur Crucial SSD SATA3 BX500
Résultats sous CrystalDiskMark du Crcucial

Dans la pratique, et après un simple test à l’aide de CrystalDiskMark j’obtiens des résultats assez proches de ce qui est annoncé.
Le temps de démarrage est passé de 79 secs à 28 secs.

Disque dur Asgard SSD Nvme PCIe
Disque dur SSD Asgard M.2 NVMe PCIe

Pour le PC de mon fils ainé, j’ai été sympa, et lui ai fait une configuration qui tiens encore la route en 2021 (sur un écran HD 1080p), puisqu’il a un Ryzen 5 3600, 16Go de DDR4 et une Radeon RX580 8Go. Pour un enfant de 11 ans, c’est amplement suffisant. Côté disque dur en revanche, j’admet avoir là aussi négligé la chose, en lui collant dans les entrailles un vieux Seagate Barracuda de 500Go datant de 2010. Avec ses 98 Mo/s en lecture et 55 Mo/s en écriture, c’était le grand luxe comparé aux miens, mais ça restait affreusement lent et le gênait dans ses jeux.

Disque dur Asgard SSD Nvme PCIe
Port NVMe sur la carte mère


Sa carte mère disposant d’un port NVMe PCIe Gen 3, j’ai choisi un SSD de 256Go en NVMe Gen 3 à 8Gb/s de chez Asgard, sur lequel j’ai installé Windows et quelques logiciels. En complément, je lui ai mis un HDD Seagate Barracuda de 2To qui sert à stocker ses fichiers, mais aussi à l’installation de certains jeux dont les mises à jour incessantes (Fortnite, Valorant, Apex Legend etc…) me faisaient craindre pour la durée de vie du SSD.
Les disques SSD PCIe sont plus véloces que ceux en SATA 3, donc si votre carte mère dispose d’un port NVMe PCIe, préférez ce format.
Pour la somme de 34€, ce disque est donné pour des débits de transfert de 2000 Mo/s en lecture & 1500 Mo/s en écriture.

Disque dur Asgard SSD Nvme PCIe
Résultats sous CrystalDiskMark du Asgard

Dans la pratique, j’obtiens des résultats qui ne sont pas franchement les mêmes que ceux annoncés pour la partie écriture. Venant d’une marque chinoise de ce type ce n’est pas vraiment une surprise et je m’y attendais, mais ils restent ceci dit plus élevés que sur les modèles en SATA 3.
Le temps de démarrage est passé de 58 secs à 26 secs.

Disque dur Goldenfir SSD SATA3
Disque dur SSD Goldenfir en SATA 3

Sur le second PC de mon fils, dédié uniquement au travail, le changement fut salutaire. La configuration à base de Phenom II X4 965 / 8Go de DDR3/ GeForce GTX 580 (datant de 2009/ 2010), n’était pas aidée par le disque dur qui datait de… 2006. Je ne me suis pas donné la peine de le tester, les signes annonçant sa fin de vie prochaine étant trop flagrant.
Pour cette machine, j’ai installé un SSD de 256Go en SATA 3 6Gb/s de chez Goldenfir sur lequel, là encore, j’ai installé Windows ainsi que le Pack Office et quelques autres logiciels. Côté stockage, histoire de ne pas changer, j’ai choisi un Seagate Barracuda de 1To cette fois.
Pour la somme de 24€, ce disque est donné pour des débits de transfert de 580 Mo/s en lecture & 540 Mo/s en écriture.

Disque dur Goldenfir SSD SATA3
Résultats sous CrystalDiskMark du Goldenfir

Dans la pratique, j’obtiens les résultats suivants. Cette fois encore, et bien qu’ils soient satisfaisant, les chiffres restes relativement éloignés de ce qu’annonce le constructeur, mais le matériel, ancien il faut le souligner, y est probablement pour quelque chose.
Le temps de démarrage est passé de 137 secs à 24 secs.

Disque dur Seagate Barracuda SSD SATA3
Disque dur Seagate Barracuda

J’ai réalisé les tests et écris cet article un peu plus de 5 mois après avoir installé l’ensemble des nouveaux disques. Si les Barracuda affichent des débits moyens de 190 Mo/s en lecture et 160 Mo/s en écriture, ce qui est très correct et suffisant, les SSD, eux, se révèlent vraiment plus rapides. Ce ne sont pas des disques haut de gamme et il y a mieux, c’est vrai, mais pour une utilisation en bureautique ainsi que pour le jeu, leur réactivité est franche et la rapidité au rendez-vous, même dans un PC âgé de 11 ans. Je n’en attendais pas autant de ces disques dur SSD premier prix, mais force est de constater qu’ils se défendent plutôt bien, surtout le modèle NVMe.

Disque dur Seagate Barracuda SSD SATA3
Résultats sous CrystalDiskMark des Seagate Barracuda

Conserver de vieux disques dur comme je l’ai fait n’est pas une bonne chose, car le risque de perdre ses données est conséquent. N’étant pas encore complètement fou, je possède aussi un NAS avec des disques récents en RAID 1 sur lesquels je fais systématiquement une sauvegarde de mes données importantes.

Si comme moi le PC n’est pas/ plus votre priorité, je ne peux que vous recommander ces disques dur SSD premier prix qui vous permettront, à défaut d’avoir une machine de guerre, de ne plus poiroter de longues minutes devant votre écran avant que Windows ne soit entièrement démarré. En cas de changement de disque, et même si le clonage est une option valable, repartir sur une nouvelle installation reste préférable.

Partagez et suivez le Vieux Geek

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.