Réparateur de CD automatique. [Aïe aïe aïe…]

Réparateur de CD automatique

Aujourd’hui je vais vous parler d’un appareil qui pourrait se révéler fort utile pour toutes les personnes, qui, comme moi, possèdent quelques vieilles consoles, et notamment celles dont les jeux sont sur support CD/ DVD : le réparateur de CD automatique. Enfin, fort utile, oui, mais à condition d’avoir un appareil qui soit efficace !

Il y a quelques années, je me suis acheté en brocante une console de chez SEGA, la Saturn de son petit nom. La console et les manettes sont en parfait état, malheureusement, je ne peux pas en dire autant des jeux, qui eux, ont pris cher. Les bambins qui y ont joués n’étaient pas du tout du genre soigneux hélas… et comme je m’en doutais déjà au moment de l’achat, plusieurs jeux passaient mal, voir pas du tout. Sur les CD, les rayures étaient légions, mais, coup de bol, elles étaient aussi relativement superficielles. En partant de ce constat, j’ai récemment (oui, je met du temps parfois) décidé de faire l’acquisition d’un appareil me permettant de les sauver. Enfin, c’est ce que je pensais…

Réparateur de CD automatique
Après un petit tour sur la toile, j’ai donc acquis un réparateur de CD automatique de la marque Q-Sonic pour environ 30€. L’appareil est relativement simple à utiliser : il est vendu avec 3 tampons circulaires différents et des produits. Le premier jeu de tampons (rouge) est censé polir la surface du CD/ DVD pour effacer les rayures, le second jeu de tampons (jaune) doit fignoler le travail et nettoyer la galette, le troisième quant à lui, doit simplement… nettoyer le CD, un peu comme un chiffon doux le ferait.
Ca, c’est la théorie, parce qu’en réalité, ça ne fonctionne pas du tout, mais vraiment pas du tout…
Pour espérer supprimer les rayures les plus superficielles, il faudra refaire 5, 10, 15, voir 20 fois la première étape (le polissage), en sachant que même ainsi, très honnêtement, si 15% du travail est fait, c’est le bout du monde ! Il faudra, en prime, remettre régulièrement remettre du produit (qui n’est rien de plus ni moins qu’un bête et simple poliche liquide), et quand l’atroce bruit que fait ce réparateur de CD automatique vous aura enfin rendu fou, vous devrez encore passer 2 ou 3 fois votre CD avec le second jeu de patins, après quoi vous pourrez constater qu’en sus, vous aurez de magnifiques cercles qui ce sont formés sur la galette (ils apparaissent dès le premier polissage). Bien évidemment et couronner le tout, les jeux qui passaient mal ou pas… rien n’a changé pour eux.

Réparateur de CD automatique
Pour obtenir un meilleur (tout est relatif…) résultat, il faudra maintenir une légère pression avec votre doigt sur le devant du couvercle lors de l’étape (pardon, des étapes) du polissage.

Si vous comptiez acheter ce type d’appareil (ici vendu sous l’égide de Q-Sonic mais que l’on retrouve sous d’autres noms), passez votre chemin ! Avec un chiffon et du poliche incolore pour voiture vous obtenez un bien meilleur résultat…

Moralité, dans une boutique spécialisée et pour 1€ par CD, j’ai pu les faire réparer avec un appareil digne de ce nom, et ils sont aujourd’hui tous parfaitement fonctionnels et sans la moindre rayure de visible.

Si vous songiez à acquérir ce type d’appareil pour réparer de vieux CD, économisez votre argent, la dépense n’en vaut vraiment pas la peine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.