Oukitel C12 Pro. [La gamme budget.]

Oukitel C12 Pro

Histoire de varier les plaisirs, je vais cette fois vous parlez d’un smartphone assez basique et très peu cher, pour ne pas dire premier prix. Il s’agit du Oukitel C12 Pro.

Comme c’est souvent le cas dans le bas de gamme, le terme « Pro » joue la flatterie et rien d’autre, étant donné qu’il n’existe pas de C12 tout court. C’est plus pour vendre qu’autre chose donc. Ce téléphone Chinois est destiné aux personnes qui ne portent donc pas un grand intérêt aux téléphones.

Nous avons donc un appareil dont l’esthétique parait assez sympa, et quand on le regarde de loin, il ressemble même à l’IPhone X… mais si on y regarde d’un peu plus prêt, ce n’est évidemment plus du tout la même chose…

Oukitel C12 Pro

Le Oukitel C12 Pro se donne des airs d’iPhone X…

Ici, point de coque en métal ou en alu, ce sera du polycarbonate, certes relativement agréable au toucher, mais rien de plus. Quant à l’écran 6.18″ au format 18/9 du C12 Pro il reste relativement lisible en extérieur, sans toutefois égaler ce qu’on trouve sur les mobiles de la gamme juste au dessus.
On notera qu’ici, la résolution est assez faiblarde puisqu’en 480*996. Ceci étant dit, dans les faits, et avec une utilisation classique du téléphone, il faut avoir l’œil pour faire la différence…

Oukitel C12 Pro

Il est disponible en blanc, noir, doré, et violet.

A l’arrière, on trouvera tout de même un lecteur d’emprunts digital pour le déverrouillage. Également, le face unlock est disponible sur ce modèle. Il est à noter que l’un comme l’autre sont assez lent (un peu moins d’une seconde). Un double objectif offrant une résolution de 8M Pixels + 2M Pixels vient compléter le tout. C’est peu, très peu, mais à un tarif avoisinant les 70€, faut-il en attendre plus ?

Oukitel C12 Pro

Difficile de prendre en photo un sujet en mouvement…

La photo, c’est la que ce téléphone montre très clairement ses limites. Premièrement, lorsque justement vous souhaitez photographier un sujet en mouvement. Le capteur est incapable d’afficher une image fluide (et c’est encore plus problématique lorsque vous filmez !). L’image ne devient nette qu’après une à deux seconde une fois l’appareil stabilisé, c’est une catastrophe !
En photo comme en vidéo, évitez les prises en nocturne, même avec le flash ; ce sera raté quoi que vous fassiez.

Oukitel C12 Pro

Même avec un bon éclairage il y a énormément de bruit sur l’image.

Deuxièmement, et mis à part en plein jour avec un ciel sans nuage et un beau soleil, les photos ont de façon systématique un bruit numérique très important. Les couleurs sont ternes et le rendu est mal défini. Question photo, c’est complètement raté.
De nuit, même avec le flash, vous n’obtiendrez aucun cliché exploitable.

Oukitel C12 Pro

Le format Micro USB fait de la résistance.


Niveau connectique, on retrouve sur le Oukitel C12 pro une prise jack ainsi qu’une prise Micro USB. Point d’USB-C donc. Même si ce format remplace le Micro USB maintenant de façon quasi systématique, il faut croire que sur les premiers prix ce n’est pas encore pour tout de suite.

Oukitel C12 Pro

Un accès à la carte SIM qui nous renvoi 5 ans en arrière.

Comme je le disais plus haut, ici, point de coque en métal ou en alu, et pour cause ! Pour accéder au logement des cartes SIM ainsi que de la Micro SD, il faudra retirer la coque en polycarbonate semi-rigide. Ca faisait quelques années que je n’avais plus vu ce système.

Oukitel C12 Pro

Android 8.1, processeur 1.5Ghz quad-core, 2Gb de RAM, 16Gb de mémoire interne.

Le Oukitel C12 Pro est un téléphone à ne réserver qu’aux personnes dont l’utilisation n’ira pas loin, vraiment pas loin. Aller sur Facebook, trainer sur Google Street View, faire des recherches sur Internet, et pourquoi pas quelques jeux comme Candy Crush, Angry Birds Go! ou Clash Royale ne posera pas de problème, mais les jeux gourmands sont à proscrire.
En conversation en revanche, l’écoute est bonne et le correspondant vous entend très bien. Également, l’accroche au réseau en 3G comme en 4G est très bonne, même en cas de mauvaise réception.

Question autonomie, mon exemplaire a tenu un peu plus d’une journée et demie en l’utilisant de façon modérée.

La navigation au sein des menus est fluide et l’on ressent tout juste une petite latence lorsque les applications ouvertes deviennent trop nombreuses (au delà de 12).

Pour 70€, il ne faut pas s’attendre à quoi que ce soit de miraculeux. Néanmoins, et pour ce prix, on ne peut pas parler de déception. Le Oukitel C12 Pro fait à peut prêt tout, même si la raison me pousse à dire qu’il aurait mieux valut ne pas intégrer de lecteur d’empruntes digitale et améliorer la qualité de l’objectif principal par exemple.

Please follow and like us:

2 Comments

    • Bonjour,
      Tout à fait oui. Surtout pour le prix. Mais dans la même gamme tarifaire, je vous recommande plutôt le LEAGOO T8S (pas le T8 mais T8S) qui est plus performant et coûte la même chose.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.