Nintendo 2DS. [La 3DS… sans la 3D.]

Nintendo 2DS

Cet après-midi, j’ai enfin pu tester de moi même la dernière née de chez Nintendo, j’attendais ce moment avec impatience pour me faire ma propre idée, et voila que la veille de son lancement officielle, mon magasin préféré la proposait en démonstration avec le jeu Donkey Kong Country Returns. La 2DS est une interrogation, et malgré tout le respect que j’ai pour Nintendo, s’il y bien un fait qui est avéré depuis bientôt un an, c’est que la marque se cherche, et ne se (re)trouve pas.
Après le lancement raté de la Wii U, Voila que débarque sans crier gare une nouvelle console portable : la 2DS.

Nintendo 2DS

 

Pourquoi cette console ?

Le publique visé par cette vrai-fausse nouvelle console, ce sont les enfants, et de façon indirecte, leurs parents qui ne souhaitent pas voir leurs chérubins devenir aveugles sur l’écran 3D stéréoscopique de la 3DS tant décrié par les biens-pensants.
Sans être un retour en arrière total (les jeux continueront de sortirent en 3D), Nintendo corrige le tire, en allant (re)chercher une partie de sa clientèle perdue, et en profitant au passage pour alléger le coût de sa portable.

Nintendo 2DS
Concrètement, ça change quoi ?

Le plus gros changement, déjà, est visuel, car comme vous l’avez déjà remarquez, la Nintendo 2DS ne se replie pas. Est-ce toujours dans l’objectif de plaire aux parents ? Le coup du clapet fragile aurait refroidit les ardeurs de certains, ou est-ce pour une simple question de coût ? Quoi qu’il en soit, la 2DS, à l’image des Game Boy d’antan, ne se plie pas.
L’autre changement majeur… bin c’est l’abscence de 3D. 2DS… pas de 3D… bon, logique quoi.
Au delà de ça, j’ai pu noter deux trois petites choses très positives (à mon goût en tout cas). Tout d’abord, les gâchettes “L” et “R” ! Qu’est-ce que je peux râler sur celles de ma 3DS ! C’est un enfer ! Une partie de Mario kart 7 et je ne sent plus mes doigts ! La, tout au contraire, c’est un vrai régal, je pourrais même dire que les gâchettes sont aussi confortables que celles de la Super Nintendo en son temps. Avis aux amateurs : terminé les crampes aux index :). Deuxième petite chose, très anodine il est vrai, mais les boutons “start” et “select” ont changés de place, et paraissent (ainsi que le bouton “home”) beaucoup plus solide que sur la 3DS ou le bandeau collé dessus me donne des cauchemars tellement je redoute le jour ou il va finir par partir (et pourtant je suis soigneux !!!).
Question écran, les tailles des écrans supérieur et inférieur sont identiques à ceux de la 3DS, quant à la qualité d’image, je n’ai rien constaté de différent entre les deux versions.
Question son, même s’il reste d’excellente qualité, il est à noter que ce dernier passe en mono sur la console, et que pour avoir de la stéréo, il faudra mettre des écouteurs. Bon, soyons objectif hin, car vu l’écartement des hauts parleurs sur les autres versions, en mono ou stéréo, je doute que ça change quoi que ce soit, et à moins de le dire, personne ne va le remarquer !
Petite bizarrerie en revanche, l’appareil photo de la 2DS est toujours équipé de deux objectifs ?!? Pourquoi faire, puisque la console ne peut pas afficher de 3D ? Un seul aurait été plus logique et aurait permit de baisser un peu plus le prix, à moins que Nintendo ait voulu conserver la possibilité de s’échanger des photos entre 2DS & 3DS, mais ou est l’intérêt… il faut peut-être chercher du côté de la réalité augementée (RA) qui nécéssite  probablement ce double objectif ?

Nintendo 2DS
Pour être honnête, et comme une majorité de personnes, la fonction 3D, sur la 3DS… je l’active très rarement, pour ne pas dire jamais. Si l’écran n’est pas pile en face, on voit un dédoublement très désagréable se produire, et c’est ce qui me gêne le plus.

Et donc ?

J’ai bien aimé la prise en main de cette console. Au début déroutante, car on a l’habitude d’avoir la croix et les boutons au niveau de l’écran inférieur, et finalement plaisante, voir même meilleur que sur la 3DS.
La qualité de la bête est appréciable, et contrairement à tout ce que j’avais pu lire jusque la (à la médisance je vous jure…), le plastique ne fait pas “jouet premier prix”, qu’on se le dise.
Maintenant, et comme toujours, seules les ventes pourront dire si Nintendo a fait une bonne pioche, ou encore une bourde, mais si les parents réfractaires à la 3D répondent présents (rappelons que sur la 3DS, la 3D se désactive avec un simple bouton), la 2DS a toutes les chances de se faire une place de choix dans les linéaires de fin d’année.
Maintenant, et le prix de la 3DS étant d’environ 150€ à ce jour, n’est-il pas trop optimiste de la part de Nintendo, de penser qu’une 2DS à 129€ va se vendre plus facilement ? Wait and see…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.