La MAME cab. [Revivre sa jeunesse.]

MAME CAB

Quand on est un vieux con geek, un peu comme moi, on a eu la chance de connaître les salles obscurs et enfumées qu’étaient les salles d’arcade. Même si aujourd’hui il en existe encore quelques-unes de-ci de-là au travers de la France, on peut quand même dire que cette époque est révolue…

Mais, on a aussi le droit d’être nostalgique non ? Et d’avoir envie de se faire un petit revival de ce temps perdu (à moins que ce ne soit du temps qu’on a perdu dessus ? Humm. Question de point de vue.).

Alors, le truc, dans ces cas la, c’est tout bêtement de ce fabriquer une borne d’arcade (Une MAME cab en fait. Et merde, va encooore falloir bricoler !). Plusieurs options s’offrent à vous, qui me lisez (et si personne ne me lis, j’aurais l’air encore plus con tiens.) :

Vous êtes un peu bricoleur, et vous vous achetez une vieille borne à retaper.
Vous avez les poches pleines à craquer de boursoufs, et vous vous êtes déjà acheté une borne refaite ou mamisé (dans ce cas, inutile de lire ce message, hin).
Vous avez reçu le trophée du “marteau d’or”, bref, vous êtes un super bricoleur et vous vous faites vous même les plans de votre borne.

Perso, j’ai opté pour la solution 1, le plus dur reste quand même de trouver un exploitant qui voudra céder une de ses épaves bornes HS ou pas.

Le but ici ne sera pas de vous aider à construire/ retaper votre borne, mais plutôt de configurer le PC que à mettre dedans (à merde. Je ne l’avais pas dis… bah oui, il faudra un PC, pas très jeune si possible, ça serait dommage de gâcher une bécane dans la fleur de l’âge alors qu’une vieille croûte suffira).

Aller, je vous sens impatient (ou pas) de savoir concrètement de quoi je parle ? Et bin, coup de bol, j’ai fais un autre tutoriel pour expliquer comment faire avancer le schmilblick :

MAME CABCLIQUEZ PAR ICI !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.