Vieux geek

Geekeries et bricolages

Ma maison communicante. [VDI #02.]

Domotique

Partie #01

Voila un sacré bout de temps que je n’avais pas touché à mon installation de type VDI. Et bien c’est maintenant chose faite ! Il restait encore un petit truc, pas très gênant, mais qui avait quand même le don de m’agacer lorsque je devais passer l’aspirateur derrière les meubles. A savoir, les câbles RJ45 trop longs. A ça, on ajoutera le fait que mon installation tourne en gigabit, mais que le tout était bridé à 100Mbps, (du moins, pour les matériels connectées sur ma TV) car je ne disposais à cet endroit, que d’un switch en 10/100…

Pour arranger tout ça, j’ai acheté deux switchs en 10/100/1000. Un qui va dans le bureau, l’autre derrière la TV, et le tout, accroché au mur pour ne plus les avoirs qui traînent sur les meubles (sans compter sur le fait qu’ils avaient la fâcheuse tendance à tomber dès qu’on y touchait). Dans les autres pièces de la maison, il n’y en a pas besoin, dans la mesure ou il y a au maximum un matériel de connecté sur le réseau par pièce.
Le plus long, ce fût de virer les câbles déjà tout fait (du Cat5 et Cat5e, la plupart du temps avec des têtes non blindés), et de les remplacer par des câbles fait sur mesure en Cat6a avec des têtes blindés. Une fois fait, c’est tout de suite moins le bordel derrière les meubles. J’ai ainsi pu éliminé 16 mètres de longueur inutile, et je peux faire transiter mes fichiers en gigabit absolument partout.

Des fois, je me sens un peu extra-terrestre, à contempler mon installation et à m’auto féliciter pour mon travail (comment ça j’ai les chevilles qui gonfles ???). Si ce genre d’installation était généralisée tant en construction neuve qu’en rénovation, le terme de « maison communicante » et ses variantes prendrait vraiment tout son sens, car la plupart des matériels électroniques vendus dans le commerce sont aujourd’hui des appareils dit « communicants », mais, lorsque l’infrastructure ne le permet pas (exit le WiFi N et les CPL gigabit dont les débits réels sont complètement fantaisistes, sans parler du ping atroce qui en résulte), ça revient à n’en utiliser qu’une infime partie…

Domotique
Bien caché derrière le meuble TV, on ne voit absolument rien, et pour passer l’aspirateur, c’est tout de suite plus pratique ! Pour en savoir plus quant à la réalisation d’un VDI Home Made, lisez la partie #01.

La partie #03, c’est par ici !

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.