Chantier électrique #03

Électricité

Quand on a du boulot, on ne plaint pas me direz-vous, et vous aurez bien raison. Bien qu’adorant mon métier, il y a des fois des choses que j’affectionne moins que d’autres. C’est comme ça pour tout le monde je pense, et la, sur ce chantier, je n’aimais pas ce que je faisais.
Dans la pratique, il s’agissait de rénover une petite cuisine, et d’y ajouter 3 prises électrique ainsi qu’un point lumineux. Rien de compliquer quoi, sauf que la cliente ma demandé de faire ça sous goulotte… le truc, c’est que je hais les goulottes. Refaire à neuf une pièce, c’est la bonne occasion pour tout encastrer, proprement, et avoir un truc qui tienne dans le temps, contrairement aux goulottes qui finissent toujours par jaunir et se détériorer un jour ou l’autre.

Quand je fais de l’électricité, je le fait par amour, parce que j’aime profondément ça, et parce que j’aime les choses bien faites. Hors pour moi, goulotte = travail à l’arrache, même si oui, dans certains cas de figure on ne peut que très difficilement faire autrement, c’est vrai ; mais la, ce n’était pas le cas.

Électricité
Pour de nombreuses personnes ce genre d’installation ne dérange pas. Pour moi, ça me gêne et je déteste ça. J’aurais presque envie de dire que j’ai honte de faire ça.
Électricité
Quel dommage, quand on refait tout, de ne pas le refaire de la meilleure façon qui soit… ce que j’aime, ce sont les installations pérenne (et d’autres professionnels me diront que non, au contraire, comme ça, ça redonne du boulot plus tard). Je dois avoir une logique très différente de la majorité des personnes que je côtoie, car pour le coup, je suis le seul à trouver bif bof ce type d’installation…
Électricité
Avant la pose du luminaire…

Vous l’aurez compris, les goulottes, je n’aime pas. On ne peut pas forcément apprécier tout ce qu’on fait, et si demain vous devez refaire une pièce, ou carrément votre habitation, n’hésitez pas, préférez de l’encastrer, c’est tellement mieux niveau finitions.

2 Commentaires

  1. Nicolas

    Salut à toi,

    J’étais assez de ton avis concernant l’encastré plutôt que l’apparent. Mais la lecture de l’ouvrage « Guide du câblage universel » de Jacques Nozick me fait un peu réfléchir, c’est d’ailleurs un ouvrage très intéressant, que j’ai préféré au très laconique et incomplet (a mon avis) « la maison communicante ».

    Répondre
    1. Huor (Auteur de l'article)

      Pour ce qui est des guides, je t’avouerais que je ne lis pas ces petites choses là, moi, ma bible, c’est plutôt la NFC 15-100 et la XP 16-600 (pour ce qui est du domestique). Après, c’est toujours pareil, en tant que pro, je préfère de l’encastré, car le résultat est juste tout ce qu’il y a de plus propre et les finitions sont irréprochables. Pour les goulottes, bon, c’est au choix du client (tout le monde ne peut pas forcément ce permettre de tout casser pour tout refaire).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *