Battlefield Hardline. [Déçu…]

Battlefield Hardline

Heureux comme un petit fou, voila ce que j’étais lorsque j’ai reçu le mail de confirmation pour la bêta de Battlefield 4 sur PS4. Le plaisir fut hélas de bien courte durée : Impossible de télécharger le jeu pendant deux jours, suite à quoi, le PSN est passé en maintenance durant un long moment…

Ce sont les aléas de la bêta me direz-vous, et c’est excusable oui. Enfin, excusable, pour cette partie seulement, car une fois le jeu lancé, la, c’est tout autre chose !!! J’avais déjà déchanté assez sèchement sur Battlefield 4 dont la version PS4 est presque moins belle que Battlefield 3 sur PS3… et bien pour Hardline, ils ont remis le couvert ! Si si, je vous assure ! La bêta est presque moche, ou en tout cas ne brille franchement pas ses graphismes, et encore une fois, on peut comparer cet opus à Battlefield 3 et ce, sans faire preuve de la moindre médisance (surtout en tant que fan fan de la franchise). Dire qu’EA fait tourner la machine à fric à plein tube est un doux euphémisme, c’est carrément ce moquer des joueurs qui vont débourser les 70€ demandé pour cet épisode bâclé.

Battlefield Hardline
Bêta ou pas, la marge de progression est faible, extrêmement faible même, surtout quand on sait que le jeu, qui est en développement depuis la fin 2012 (le démarrage du developpement a été très léger durant plusieurs mois), est annoncé pour le 21 octobre 2014, soit à peine un an après la sortie de son prédécesseur ! En si peu de temps, il ne faut pas s’étonner que le rendu ne soit pas à la hauteur.

Passer cette énorme déception, vous arrivez dans une map dont la taille est indigne d’une machine équipée de 8Go de ram, et dans laquelle le bordel total règne. Si comme moi vous êtes adepte du FPS censé et réfléchit ou la progression ne rime pas avec “j’avance bêtement et je tire bêtement sur tout ce qui bouge, donc je meurt bêtement”, et bien vous allez pouvoir/ devoir passer votre chemin, car Battlefield Hardline n’est pas de cette veine la, et c’est bien dommage car jusqu’à lors, le multi était exemplaire ! J’ai fuis il y a quelques années Call of Duty pour cette raison, et la, le chemin prit par la licence s’annonce tristement comme étant le même… en bref, chaqu’un joue pour sa pomme, ça frag n’importe comment et dans tous les sens. Les tacticiens n’ont plus leur place dans ce qui ressemble de plus en plus à un Quake en version réaliste. Pis bon, on s’en fou hin, si on meurt, on respawn trois secondes après, pis c’est rigolo de tirer partout sachant ça.

Dans cette vidéo, on sens bien le parcours répété à l’avance ou tout le monde sais exactement quoi faire. Sachez qu’en jeu, vous ne verrez pas d’actions similaire, c’est du chaqu’un pour soit !

Sans être non plus un nanar absolu, Battlefield Hardline, développé par Visceral Games (tiens, ça ne vous rappel rien ça, un jeu développé par différents studios ?) déçoit par son manque d’innovation, ses maps presque exclusivement urbaines (amateurs de fusils de précision, on vous a oubliez, rien n’est pensé pour vous), et dont la seule réelle nouveauté soit lié au fait qu’on incarne plus des soldats, mais la police et/ ou les truands… moué, bof.

Je n’aurais qu’une chose à ajouter : Rendez-nous Battlefield !!! Il ne vous reste pas longtemps corriger le tire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *